‌‌

En 2014, un nouveau visage prend d'assaut les couvertures des médias traditionnels : Emmanuel Macron, le « Mozart de l'Elysée » devient ministre de l'Économie et se retrouve ainsi sous les projecteurs. Un an plus tard, il est annoncé que 22 000 postes seront supprimés dans les hôpitaux.

En 2020, la saturation des hôpitaux engendrée par l'épidémie de coronavirus émeut si fortement ce même Emmanuel Macron - élu entre temps président avec 66,06% des voix - que ce dernier décide d'imposer des restrictions sanitaires à 66 millions de personnes. Confinements, port du masque obligatoire, plages dynamiques, couvre-feu, fermeture des rayons jouets dans les magasins, interdiction de réunion à plus de six personnes, carnet de rappel numérique, passe vaccinal, interdiction de boire de l'eau dans les TGV...

Si par malheur vous avez des doutes sur l'efficacité sanitaire de ces mesures extrêmes - ou sur les intentions réelles du président - la rédaction de FUNKNEWS vous conseille de vous raccrocher à cet extrait :